En quelques mots

La liberté, l’esprit créatif, le refus des évidences, un goût certain pour l'impertinence. Mais aussi la croyance dans le progrès, l'attention à l'autre, le refus de l’injustice sous toutes ses formes. La colère parfois, les rires souvent, le renoncement jamais. Ces traits de caractère, je les observe dans les yeux, les mots et les cœurs des Parisiens depuis mon arrivée dans la capitale, il y a 25 ans.

On se sent bien dans une ville parce qu'on y aime la couleur des rues, les méandres d'un fleuve, son architecture, sans aucun doute. Mais on en tombe vraiment amoureux par les rencontres qu'on y fait. Aux lieux, j’ai toujours préféré les gens. Ce sont eux qui les font vivre, qui leur donnent leur tonalité, leur saveur. Ce sont eux qui donnent envie de s'engager.

Que serait la beauté des façades et des jardins, des rues et des passages, des cours d'immeuble et des marchés, sans le peuple de Paris, sans son énergie, son audace et sa vitalité ? Son exigence aussi. Ces visages familiers ou anonymes, ces Parisiens de toujours comme ces nouveaux venus font que l'on vit à Paris comme dans aucune autre ville au monde.

Paris, j'y ai connu mes premiers engagements associatifs, créé une entreprise, fondé une famille, et j’y élève désormais mes enfants. Or, je constate que, depuis plusieurs années, trop de décisions ont été prises en dépit du bon sens, loin des réalités des Parisiens. Que leur quotidien est un parcours semé d’obstacles, parfois insurmontables lorsque l’on vit seul, que l’on est un parent célibataire ou que l’âge rend la vie plus difficile.

C’est à eux que je veux désormais consacrer mon énergie. Pour que les Parisiens vivent mieux, tout simplement. Pour que nous puissions bâtir ensemble les solutions à leurs problèmes du quotidien, mais aussi le Paris de 2050, celui que nous voulons laisser aux prochaines générations. Comment affronter le dérèglement climatique et faire grandir nos enfants dans le monde qui vient ? Comment repenser notre façon de nous déplacer, de nous loger, de nous alimenter ? Comment réconcilier l’Est et l’Ouest de la capitale ?

Ces défis, nous devons y répondre avec et pour les Parisiens. En les écoutant, car ils n’ont pas été suffisamment entendus. En échangeant avec eux sans relâche. En les questionnant sur les choses que l'on peut améliorer, et sur celles qu'il faut radicalement changer. C’est la démarche qui a déjà été engagée avec l’opération d’écoute « Paris & Moi », qui a permis de recueillir plus de 20 000 témoignages. Ce mouvement, nous allons encore l’amplifier, au service de Paris et de tous les Parisiens. Venez y participer !

Actus

Suivez mon actualité en temps réel sur les réseaux sociaux

et dans la presse

Prises de position